Chargement...
 

Imprimer

FLORA JAPONICA

au Jardin botanique de Saverne

Inscrite dans le cadre du 150 éme anniversaire des relations Alsace-Japon, et placée sous le haut patronage du Consul Général du Japon à Strasbourg, cette saison culturelle sera déclinée autour du Pays du Soleil Levant.

La maison universitaire France-Japon et le Jardin botanique du Col de Saverne sont pleinement associés à cette manifestation qui comportera de nombreuses animations et expositions en présence de nombreux partenaires

Des manifestations initiées par l'Université de Strasbourg et qui se déroulent à la fois à Strasbourg au Jardin botanique et à Saverne au Jardin botanique.

 

L'Université de Strasbourg a réalisé une série de belles affiches dont voici la première, présentant le pays et sa flore.

 

Les visiteurs sont accueillis au jardin par les drapeaux français et japonais.

L'Université a édité une série de fiches roses recensant des plantes d'origine japonaise.

Elle a aussi organisé une formation des guides chargés de présenter les plantes aux visiteurs. 

Grâce à la participation bénévole de 
Michèle et Walter Glanzmann
Pierre Huser
Claude Louis
 Christiane Louis-Senger
Danielle Obrecht
Christiane Ruch

seront tour à tour proposés aux visiteurs :

Expositions,
ateliers,
circuits 
autoguidés des plantes du Japon,
visites guidées,
découverte de la cuisine 
japonaise,
Japon et philatélie, ateliers d’origami, d’Ikebana,

contes japonais. 

 

On notera la participation active de la ville de

Saverne et le travail remarquable de Pierre

Meppiel auquel on doit de nombreuses

introductions de plantes nouvelles, la mise en

valeur du jardin ( rénovation de la tourbière, de la

fougeraie, de la rocaille à succulentes, de la

grande et de la petite rocaille.

Les drapeaux français et japonais

Deux des nombreuses étiquettes jalonnant les sentiers du jardin.



À gauche carillon à vent en bambou.

Ci-dessus Tsukabai

À droite Lanterne en pierre

TSUKABAI : 
Bassin de purification que l'on trouve dans le chaniva, les jardins entourant les pavillons de cérémonie de thé. Il sert à se purifier les mains et la bouche comme le veut la tradition shintoïste. La position du bassin oblige à se baisser en signe d'humilité.


Créé par Jean-Marie Weber. Dernière Modification : Samedi 07 juin 2014 18:24:58 par Jean-Marie Weber.