Chargement...
 

Browsing Image: Atropa belladonna L.

Image


Nom de l'image:Atropa belladonna L.
Créé:Mercredi 06 juillet 2011 17:59:40
pixel image:599x800
échelleImage:Taille originale
Visites:3223
Description:XX-0-STR-2013053 La Belladone (Atropa belladonna L.) Atropa : nom que Linné emprunte à la mythologie grecque ; Atropos est celle des trois Parques qui tranche le fil de la vie. belladonna : les italiennes de la Renaissance utilisaient le suc des baies comme fard et aussi pour donner de l'éclat à leurs yeux. Europe et Asie occidentale jusqu'au Caucase et l'Iran L'appareil souterrain, une souche rhizomateuse, est pérenne ; l'appareil aérien, par contre, haut de l à l,20 m aux tiges ramifiées, feuillues et florifères, est annuel. Comme chez toutes les plantes aimant l'ombre (sciaphiles) les feuilles sont grandes (6 à 15 cm x 5 à 8 cm), ce qui leur permet d'utiliser au maximum l'intensité lumineuse fortement atténuée dans ces milieux ; elles sont pétiolées, entières, ovales-acuminées et la présence, à la face inférieure, de poils tecteurs et sécréteurs leur confère parfois un toucher velouté-visqueux. Alternes au bas de la tige, elles sont « géminées », mais non opposées, au niveau de l'inflorescence ; là on voit associées deux feuilles de taille différente ; alors que la petite s'y trouve en son point normal d'insertion, la grande, à la suite d'un phénomène d'entraînement, provient du noeud inférieur. Les fleurs, solitaires ou groupées par 2-3, sont pédonculées dressées puis penchées ; elles sont bipérianthées (calice et corolle) et bisexuées (étamines et carpelles) ; la corolle, gamopétale, tubuleuse-campanulée à 5 lobes courts, est inodore et, à l'extérieur, d'un brun-violace (2,5 à 3 cm) ; Le fruit, une baie globuleuse de la taille et de l'apparence d'une cerise ; d'abord verte, puis d'un noir luisant, elle est soutenue et dépassée par un calice verdâtre, accrescent, à cinq lobes. Juteuse, de saveur douceâtre, elle renferme de nombreuses graines minuscules (l,5 à 2 mm), Toutes les parties de la plante sont toxiques. La nocivité est due à un alcaloïde, l'Hyoscyamine, substance lévogyre (Article P.Jaeger, bulletin 1985 p. 11 à voir dans archives des bulletins)
Auteur:Jean-Marie Weber


Include the image in a tiki page using the following syntax:
{img id=3784}
Pour inclure l'image dans une page HTML:
<img src="http://jardin-botanique-saverne.org/show_image.php?id=3784" />
To link to this page from another tiki page:
[tiki-browse_image.php?imageId=3784]