Chargement...
 

Browsing Image: Hedera helix L. Araliaceae.



Nom de l'image:Hedera helix L. Araliaceae.
Créé:Lundi 24 octobre 2011 11:15:05
pixel image:600x800
échelleImage:Taille originale
Visites:1056
Description:Hedera helix L. Araliaceae. Lierre Deutsch : Efeu Engl.: Ivy "Le Lierre se trouve dans le Jardin Botanique mais également dans la forêt alentour et dans toute l’Europe, de l’Ecosse à l’Espagne et jusqu’à la frontière de la Russie, d’où il est éliminé par les trop basses températures hivernales. Chez nous ses feuilles persistantes résistent grâce à une cuticule de cire brillante qui leur permet de supporter le déficit d’eau dû au gel. La feuille elle-même ne gèle pas car son suc, riche en sucre a un point de congélation en dessous de -20°. C’est une liane de grande taille, pouvant dépasser 30 m de haut et atteindre un âge de 200 ans, certains disent 500. Un exemplaire fixé au tronc d’un Pin sylvestre dans le bas du Jardin Botanique présente des dimensions remarquables, le tronc principal ayant un diamètre de plus de 25 cm.. A la naissance, le petit lierre germe sur le sol, et développe une tige qui rampe horizontalement en dressant ses feuilles vers le haut, les racines s'enfonçant dans la terre. Les feuilles sont à 3 ou 5 lobes, et leur silhouette est bien connue. S’il rencontre un arbre ou un rocher, voire un mur, le petit lierre y grimpe en dirigeant ses racines vers le support où elles se fixent et ses feuilles en sens opposé. En fait les feuilles s’orientent dans tous les cas vers la lumière, c’est le phototropisme positif. Le lierre monte alors en se ramifiant et peut couvrir une grande surface. Enfin arrivé à la lumière, le lierre change de stratégie : ses rameaux cessent de ramper, se redressent à la verticale, cessent de produire des racines adventives et produisent des feuilles de forme différente, entières et lancéolées. Au bout du rameau apparaissent des fleurs groupées en ombelles. Elles s’ouvrent d'octobre à novembre et attirent les abeilles et les guêpes par leur nectar. La structure de ces fleurs permet de classer le Lierre dans la famille des Araliacées." (Bernard Heitz: Les lianes du Jardin botanique du col de Saverne bulletin 2005 pages 19 et suiv. à télécharger dans 'Archives des bulletins.
Auteur:Jean-Marie Weber


Include the image in a tiki page using the following syntax:
{img id=4317}
Pour inclure l'image dans une page HTML:
<img src="http://jardin-botanique-saverne.org/show_image.php?id=4317" />
To link to this page from another tiki page:
[tiki-browse_image.php?imageId=4317]